Professionnalisation avec période d'application en entreprise Métiers de l'extérieur - Altkirch

Contexte

Cette formation s'adresse aux personnes désireuses de se reconvertir et/ou de se qualifier dans les métiers de l’agriculture. Pour les personnes, notamment les demandeurs d’emploi, acquérir les fondamentaux ainsi que la technicité et les gestes de base pour exercer un métier agricole, est indispensable pour s’insérer dans les filières ; c’est aussi ce qui est plébiscité par les professionnels.

La part des exploitations ayant recours à une main-d’œuvre permanente non familiale a doublé en vingt ans. L’emploi de salariés saisonniers, en particulier d’ouvriers agricoles est très répandu. Les filières employant de la main d’œuvre permanente sont la viticulture, les grandes cultures, l'horticulture (dont le maraîchage) et l'arboriculture. Le paysage, bien que moins porteur depuis 3 ans sur l’ensemble du territoire alsacien, le reste pour la partie sud de l’Alsace ; les marchés étant tirés par l’activité des pays des 3 frontières : la Suisse et l’Allemagne. Pour s’adapter à un contexte de marchés, d’échanges mondialisés et de variabilité des prix des produits agricoles, les agriculteurs se sont réorganisés et diversifiés. Dans la filière des productions végétales, on observe une stabilité du nombre de chefs d’exploitation ainsi que du nombre de salariés permanents.

En Alsace, hormis la place importante de la viticulture qui voit augmenter régulièrement ses actifs salariés de 4%, le maraîchage Bio est une cible pour de nombreux porteurs de projets issus ou non du milieu agricole qui souhaite maîtriser les compétences/métier pour travailler ou diversifier une exploitation existante. Cette formation de professionnalisation, spécifique aux métiers de l’extérieur, doit donc permettre l’accès à l’emploi direct.

 

Dans sa mise en œuvre, l’acquisition de 2 socles : compétences transversales spécifiques à l’employabilité et compétences métiers, doit permette aux chercheurs d’emplois agricoles et aux futurs salariés, de devenir acteurs, autonomes et avertis pour se positionner sur des offres d’emploi et obtenir un contrat de travail. Au terme d’un parcours leur donnant l’occasion de certifier leurs compétences, le cas échéant, il est vérifiable que l’insertion professionnelle devienne plus durable.

Objectifs de la formation

  • Maîtriser les savoir- faire et les techniques de base en viticulture, en maraîchage ou en aménagement du paysage
  • Mette en oeuvre des techniques et des pratiques liées à la sécurité au travail
  • Favoriser l'insertion professionnelle par la maîtrise de ses compétences transversales
  • Accéder à l’emploi

Public concerné

Toute personne qui à un projet professionnel en lien avec les métiers de l'extérieur : ouvrier agricole, ouvrier du paysage...

 

Prérequis des participants

  • Aptitudes à travailler à l’extérieur et avoir une activité physique intense
  • Avoir validé son projet professionnel 

Cette formation peu être associée à la formation passerelle vers la qualification : métier de l'agriculture.

Contenu

  • Compétences transversales : Les différentes compétences (techniques, transversales, transférables) nécessaires à la pratique d’un métier – Définition de la notion de compétences et leur identification - Démarche d’informations auprès de professionnels (Grandes cultures, viticulture, maraîchage, etc…) – Recherche plus approfondie des compétences transversales par la passation des tests et des exercices de positionnement – Lorfolio :le portefeuille de compétences - Préparation de preuves pour structurer un argumentaire avec ses compétences transversales, techniques et transférables et exercices d’expression orale en collectif pour se préparer aux futures rencontres avec des employeurs.
  • Savoir être et entreprise : La culture d’entreprise, les manifestations visibles de son identité - Echanges sur les faits et pratiques des entreprises en s’appuyant sur le parcours de chacun, ainsi que les comportements inadaptés ­ - Analyse et identification de ses propres comportements et compétences en entreprise, ses caractéristiques et choix personnels - Identifier sa capacité à s’accorder avec les contraintes de l’entreprise et déterminer un axe de progrès pour optimiser son insertion
  • Professionnalisation : techniques et pratiques agricoles multi filières (Paysage, maraîchage, viticulture ...) Connaissance de la filière et des métiers ­ Notion de biologie végétale et de connaissance des végétaux – techniques et pratiques de production – réalisation de travaux ou de chantier – utilisation et entretien des engins et matériels
  • Sécurité au travail ­ Gestes et postures : Notions de danger, de risque, d’accident du travail, de maladie professionnelle. Notions sommaires d'anatomie du corps humain ¬ Les principales lésions - Les facteurs aggravants -La prévention : o Les articulations, les muscles, les tendons ; les ligaments – les principales lésions provoquées par l’hyper sollicitation des membres supérieurs (les TMS du membre supérieur). o Les principes d'utilisation de la mécanique humaine. o Les charges transportées et leurs conséquences. o Les bons et mauvais gestes de la vie quotidienne. Principes de sécurité physique et d'économie d'effort : o Evaluer l’action à mener (nature de la charge et du trajet…) o Plier les jambes, garder le dos droit, s’approcher de la charge o Assurer l’équilibre o Utiliser les points d’appui  - Apprentissage des gestes et postures pour transporter, lever, coucher, soulever. : o L’organisation des manutentions. La méthode des 5 M. o Facteurs de risques et les E.P.I. (équipements de protection individuels). o Notions d’ergonomie. o Notions sur la conformité, l’entretien et la sécurité de l’outillage et des machines
  • Techniques de recherche d'emploi : Le Lorfolio : prise en compte de ses rubriques, préparation du remplissage : historique de ses expériences professionnelles, de ses capacités et compétences, actualisation. Le CV, la lettre, les candidatures spontanées, l’argumentaire de sa candidature et l'entretien d'embauche. Le réseau des acteurs de l'emploi agricole et les entreprises agricoles : spécificités et contacts.

Méthodes et moyens

La méthode est déterminée par la démarche active afin que les apprentissages soient les plus efficients possibles. Les apprenants sont intégrés dans une démarche de formation accompagnée, mode de formation individualisée dans lequel la personne apprend en expérimentant. Chaque stagiaire possède donc un programme individuel de formation élaboré en fonction de son positionnement, de ses besoins et de ses objectifs. L’individualisation du parcours et des contenus est au cœur des apprentissages ainsi que des modalités de suivi. Des entretiens individuels de suivi des apprentissages et du parcours de formation sont organisés tout au long de la formation. Ils permettent de restituer les suivis d’entreprise. De plus, à chaque retour de période en entreprise, des échanges entre stagiaires et formateurs sont organisés afin de mutualiser les expériences vécues et de fixer d’autres objectifs pour les périodes à venir ; la dynamique de groupe vient, dans ce cas, conforter l’individualisation. Des entretiens de régulation viennent en appui quand la situation s’impose. Ils portent plus particulièrement sur le savoir être et le comportement, tant en centre qu’en entreprise.

Mode de validation des acquis

Un positionnement de départ facilite la construction du parcours de formation. Des évaluations formatives sont organisées tout au long de la formation afin de donner des points de repère personnels à l’apprenant. Une évaluation sommative est organisée à la fin de chaque module. En fin de formation un positionnement de fin de formation permettra de mesurer les acquis de chacun. Une attestation de compétences et de capacités atteintes sera remise à chacun. Un plan d’action post-formation sera élaboré avec chacun et présenté à la personne référente du suivi du stagiaire.

Intervenants

référente de l'action : Jessica Frey-Kessler

40 jours en centre
20 jours en périodes d’application en entreprise
Altkirch
7 avril 2020 - 8 juillet 2020

Tarifs 2021

3 908 euros par participant

Ce prix comprend des visites en entreprise et la fourniture du matériel pour les mises en situation pratique

Cette formation bénéficie de places dans le cadre du pacte régional d'investissement dans les compétences et du programme régional de formation en faveur des demandeurs d'emploi.

 

Contact secrétariat - tél : 03 89 78 73 07 - @-mail : rouffach.cfppa@educagri.fr

    

En poursuivant votre navigation sur ce site sans modifier vos paramètres de cookies, vous acceptez l'utilisation de cookies sur notre site. En savoir plus.